Lefebvre, Martin

Error message

The spam filter installed on this site is currently unavailable. Per site policy, we are unable to accept new submissions until that problem is resolved. Please try resubmitting the form in a couple of minutes.

Martin Lefebvre est Professeur, titulaire de la Chaire de recherche et responsable du groupe de recherche. Il est spécialiste de la théorie du cinéma et de sémiotique. Ses intérêts de recherche incluent la sémiotique générale et appliquée, les théories cinématographiques classique et contemporaine, l'esthétique, la philosophie et le cinema, les films moderne et postmoderne, la théorie narrative, les études culturelles, le cinéma québécois, le cinéma hollywoodien, Hitchcock, Eisenstein, Greenaway et Godard. Martin Lefebvre est éditeur de Recherches sémiotiques/Semiotic Inquiry (RS\SI), la revue de l'Association de sémiotique canadienne. Il a également écrit pour es revues cinématographiques et des anthologies au Canada, en Europe et aux États-Unis.

Il a publié un livre intitulé Psycho: De la figure au musée imaginaire: Théorie et pratique de l'acte de spectature (L'Harmattan, 1997) et a récemment dirigé un livre sur Eisenstein intitulé Eisenstein: l'Ancien et le nouveau (Publications de la Sorbonne, 2002). Il dirige présentement un ouvrage sur le cinéma et le paysage. Ses travaux actuels portent sur le film et le pragmatisme.

Martin Lefebvre, qui a enseigné à l'Université d'Alberta (Edmonton) et à l'Université Laval (Québec) est également Professeur adjoint au programme de doctorat en sémiologie à l'Université du Québec à Montréal où il est membre du Projet d'Édition Peirce et du Groupe de recherche sur l'imaginaire et la fin. Il travaille sur l’interprétabilité des films comme mode de connaissance et sur l’histoire de l’interprétation (un ouvrage collectif à paraître, 2008), sur les questions d’esthétique (subvention CRSH en cours sur les bandes annonces et la formation du goût), la culture filmique (Lefebvre, 1997), les effets des nouveaux modes d’accès aux films (Internet, DVD, etc., Lefebvre et Furstenau 2003), et la représentation discursive du cinéma (Lefebvre, 1995).